HOME

PLANET'S FINEST

Ambassadeurs de l'Art de vivre des grandes capitales internationales

Être dans le Finest :
Créer sa propre valeur
S'entourer des meilleurs
Honorer les transmissions
Faciliter les échanges
Créer du lien.

picto-rebranding
picto-networking
picto-production
picto-rebranding

RELATIONS PUBLIQUES
NETWORKING

STRATEGIES
RE-BRANDING

EVENTS
SUR MESURE

FILMS INSTITUTIONNELS

FONDATRICE

JUDITH BELLER

picto-production
HOME
Fondatrice et éditrice de la revue Paris‘Finest, Judith Beller en vraie Parisienne cultive avec bonheur l’art de vivre ici. Une hussarde, cette femme-là. Que rien n’intimide. Une alpiniste à sa façon qui ne baisse pas les yeux devant les Everests qu’elle peut rencontrer sur sa route. (...)
De ses mille voyages dans Paris, elle est revenue comme chaque année chargée de trésors à partager (...) avec la parution de Paris ‘ Finest. Un must have pour qui aime le beau quand il s’écrit en Capitale. C’est ainsi qu’au fil des belles pages, on rencontre des artisans qui savent merveilleusement faire. (...)
« Paris ‘ Finest, ça parle de Paris, raconte elle, à travers les gens qui font Paris. Qui sont des créateurs à tous les sens du terme. Ça peut être autant des maître d’Art que des artistes, des architectes et pourquoi pas des dirigeants qui ont créé des entreprises ou des stratégies innovantes. L’idée, c’est vraiment de raconter la vie, la ville, la vie de la ville, à travers ces identités. C’est une sélection pointue. Ce qui les relie, c’est leur volonté de faire et de bien faire. C’est aussi leur sens de l’excellence et l’amour qu’ils portent à leur ville, à Paris. (...)
Avant de s’intituler Paris‘Finest, le beau livre s’écrivait Best Of Paris. Un changement qui intervient comme à point nommé à la parution du cinquième tome qui sera dédié cette fois aux 5 sens. Cette évolution, sans remettre en cause sa ligne éditoriale, n’a pour autant rien d’anecdotique.
« On s’affine et on prend possession de la marque et du projet. Ce volume 5, c’est l’affirmation de l’identité et de la stratégie que je mets en place.  (...)Best Of Paris, pour la petite histoire, est né d’un voyage. On m’avait proposé de m’occuper d’un magasine de l’Unesco, au Botswana. Je suis partie là-bas pendant quatre mois et sur place j’ai découvert ce concept qui existait depuis une quinzaine d’années, qui avait été imaginé par un Afrikaner de Pretoria. Je m’étais d’ailleurs fait démarcher par eux. Ils voulaient me faire travailler en Afrique. Et quand j’ai vu que ça n’existait pas en France, je me suis dit que j’allais rentrer à Paris avec le projet dans mon sac et le développer ici, où j’avais déjà mon réseau.
À ce moment-là, en plus, j’avais envie de rompre avec le vieux schéma d’achat média et de rédactionnel gratuit. Je voulais créer des vrais contenus, aller à la rencontre de gens qui valorisent aussi la sélection qu’on fait d’eux. Je ne me voyais pas créer un hebdo lambda. Je voulais proposer au contraire des contenus qui restent. Le volume 2 de Best Of Paris est d’ailleurs encore distribué dans des hôtels avec lesquels pourtant je ne travaille plus. Éditer des livres qui demeurent, ça n’a pas de prix ! (...) Dans ce numéro, on va partager des visions, des créations, des histoires. D’entreprises, de familles. On va même parler de cyber-sécurité. On découvre du très haut de gamme en luxe et des petites pépites… Que des gens qui sont voués à faire du bien. » (...) 

Texte de Olivier Daudé pour Paris Bazaar

un projet ?

picto-production

Vous avez un projet ? Une question ? Une idée ? N’hésitez pas à nous contacter.
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search